Vacances au Maroc » Archive

Article(s) de la catégorie Casablanca

Casablanca »

Au Sud de la Mosquée Hassan II, la route littorale mène à Aïn-Diab, enfilade de clubs de plage, bars et restaurants de poisson cosmopolites qui ont l’air plus européens que marocains. Plus loin, la longue plage de Sidi-Abd-er-Rahmane conduit à un marabout (tombe sacrée) situé sur une île côtière coupée du continent à marée haute. Ce sanctuaire accueille des pèlerins espérant la guérison de leurs maladies. Bien que la visite de ce lieu sacré soit interdite aux non-musulmans,
On peut le voir de la plage, qui se prête admirablement aux promenades …

Casablanca »

L’architecture du centre de Casablanca est de style colonial français. Les anciens bâtiments administratifs de la Place Mohammed V* en sont les meilleurs exemples. Pour éviter les embarras du centre d’affaires, marcher vers le Sud à partir de la Place Mohammed V en direction du Parc de la Ligue Arabe* et de ses agréables cafés abrités sous les palmiers. A l’extrémité Nord du parc se dresse la blanche Cathédrale du Sacré-Cœur, ancienne cathédrale lrançaise maintenant destinée à un usage civil.
Tandis que les Français bâtissaient une ville sur le sol poussiéreux …

Casablanca »

Le monument principal de Casablanca est la nouvelle grande mosquée inaugurée en 1993, symbole de la vision du roi Hassan et de la générosité du peuple marocain, car l’essentiel de sou budget d’cmhon 3 milliards de Francs provient d’une souscription publique, c’est la deuxième mosquée du monde. Son minaret, le plus haut (200 m), émet un rayon laser en direction de La Mecque. La salle de prière peut accueillir jusqu’à 20 000 Fidèles, et 80 000 autres peuvent prendre place dans la cour extérieure, l’ensemble couvrant la superficie incroyable de …

Casablanca »

L’image romantique habituelle de Casablanca nous vient du film du même nom, tourné avec Humphrey Bogart à Hollywood. Elle ne correspond en rien à la ville. Avec ses tours de bureaux et sa banlieue à perte de vue, la vraie Casablanca fait penser à presque n’importe quelle ville européenne.
L’endroit était sans doute déjà habité à l’époque préhistorique. Les origines phénicienne de la ville se trouvent à Anfa, dans la banlieue Ouest. Quand les Arabes arrivèrent au 7′ s., il y trouvèrent un peuplement berbère. Pendant les 13 et 14′ s., …