Vacances au Maroc » Arts au Maroc

La musique marocaine

Pas de commentaire

“Lorsque Dieu créa le premier homme, il fit d’abord le corps puis ordonna à l’âme d’y entrer, mais celle-ci s y refusa. Dieu demanda alors à ses anges de lui chanter la plus douce des mélodies du Paradis. L’âme, fascinée par la grâce de ces chants, pénétra dans le corps et, conservant à jamais le souvenir de ces mélodies divines, demeura sensible à la musique.” Voilà ce que rapporte une célèbre légende marocaine.

La musique, qui fait l’objet d’une tradition essentiellement orale, est répétive, comme le sont en architecture les motifs des arabesques. Transmise de génération en génération, elle appartient à l’âme du peuple
La musique des tribus berbères est étroitement liée à la danse. Appelée Ahuash dans le Haut Atlas et Ahidu dans le Moyen Atlas, elle est acompagnée de flûtes de roseau et de tambourins, et narre les événe¬ments de la vie quotidienne. La musique sacrée, le Sama, loue les vertus du Prophète. Les pèlerins chantent en chœur, uniquement accompagnés par des battements de mains.
L’Ala, musique profane d’origine orientale, est moins élémentaire. Elle rappelle les chants andalous et présente également quelques analogies avec les chants grégoriens. Elle est exécutée par les aliin, un chœur et un orchestre composé d’une viole, d’un luth et d’un tambourin.
Enfin, il faut citer la Griha, musique populaire accompagnant des paroles en arabe dialectal ponctué par des battements de mains.

Donnez votre avis sur cet article!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

Vous pouvez utiliser ces tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>